INDICE ANNUEL DES DROITS DE LA CSI : LES DROITS DES TRAVAILLEURS, SOUS PRESSION PAR LA CRISE DU COVID - juillet 2021 - 2021 - Actualités - Notre travail - CNV Internationaal

INDICE ANNUEL DES DROITS DE LA CSI : LES DROITS DES TRAVAILLEURS, SOUS PRESSION PAR LA CRISE DU COVID

 

L'année dernière a vu plus de violations des droits syndicaux et des travailleurs que les huit dernières années, selon le Global Rights Index, le sondage annuel de l'organisation syndicale mondiale CSI. La démocratie a été attaquée dans de nombreux pays, y compris dans les pays partenaires de CNV Internationaal. L'insécurité s'est accrue, notamment en Colombie et au Cambodge.

L'indice mesure les violations des droits syndicaux et des travailleurs dans le monde entier, tels que le droit de grève, le droit de former et d'adhérer à un syndicat, le droit d'exercer une activité syndicale et le droit à la liberté d'expression et de réunion.

Un nouveau contrat social pour le relèvement et la résilience

L'enquête montre que les gouvernements et les employeurs ont saisi l'opportunité de licencier des travailleurs pendant la pandémie de covid; ont violé le droit de négociation collective ; ont accru la surveillance des employés, ont atteint au droit à la vie privée, et ont restreint la liberté d'expression et de réunion. Les lieux de travail sont de moins en moins sûrs, avec de plus en plus de restrictions sur les activités syndicales en Biélorussie, en Colombie, au Cambodge et au Myanmar. Les droits des travailleurs sont restreints parce que les gouvernements ont adopté des lois répressives au Honduras, en Inde, en Indonésie, en Slovaquie et en Uruguay, entre autres.

L'année 2021 est une année où la démocratie est à nouveau attaquée. Le nombre de pays faisant obstacle à l'enregistrement des syndicats est passé de 89 en 2020 à 109 pays en 2021. Le nombre de pays où la liberté d'expression et de réunion a été refusée ou restreinte est passé de 56 en 2020 à 64 cette année. Des dirigeants syndicaux ont été arrêtés notamment au Cambodge, à Hong Kong et au Myanmar. 

Points positifs

Il y a quelques développements positifs dans le domaine législatif aux Pays-Bas. Par exemple, il existe actuellement à la Chambre des représentants néerlandaise un projet de loi d'initiative parlementaire pour réglementer la RSE dans le contexte international. Le gouvernement prépare également des éléments de base pour légiférer sur la RSE à l'internationale. Si le processus européen pour créer une réglementation sur le devoir de diligence raisonnable est trop lent, le gouvernement néerlandais utilisera ces éléments pour instaurer une législation néerlandaise. Les entreprises doivent être tenues responsables des abus dans leurs chaînes d'approvisionnement. Mais il faudra aller beaucoup plus loin. Le mouvement syndical international appelle à un nouveau contrat social, avec des emplois, des droits, une protection sociale, l'égalité et la non-exclusion.

Les pires pays

Les dix pays les plus défavorables pour les travailleurs sont en 2021 le Bangladesh, la Biélorussie, le Brésil, la Colombie, l'Égypte, le Honduras, le Myanmar, les Philippines, la Turquie et le Zimbabwe.

La huitième édition de l'Indice mondiale des droits de la CSI établit un classement de 149 pays en fonction de leur respect des droits des travailleurs.

Principales conclusions

  • Dans 87% des pays, le droit de grève est violé.
  • Le droit à la négociation collective est violé dans 79% des pays.
  • Dans 74% des pays, certains travailleurs sont exclus du droit de former des syndicats et d'y adhérer.
  • Le nombre de pays faisant obstacle à l'enregistrement des syndicats est passé de 89 en 2020 à 109 pays en 2021.
  • Le nombre de pays restreignant la liberté d'expression est passé de 56 en 2020 à 64 en 2021.
  • Les travailleurs sont exposés aux violences dans 45 pays.
  • Dans 65% des pays, les travailleurs n'ont pas d'accès à la justice ou leur accès est très limité.
  • Les travailleurs risquent d'être arrêtés et détenus arbitrairement dans 68 pays.
  • Des syndicalistes ont été tués dans six pays : Brésil, Colombie, Guatemala, Myanmar, Nigéria et Philippines.

Téléchargez le sondage complet 

La Confédération syndicale internationale (ITUC / CSI) représente les travailleurs de 163 pays, avec 332 organisations syndicales nationales affiliées. La CNV est membre elle aussi. 

Publication date: 2021-07-09

Cookies at cnvinternationaal.nl

This website uses cookies. Find out what this means.

We use cookies to improve the usability for our visitors and to offer a personalized experience to each user. Through cookies we remember your preferences and measure user interaction. A cookie can not contain personal information such as a phone number or email address, so cookies can not be used for unsolicited telemarketing or email newsletters. More information about cookies.

I agree